Article au format texte pour impression
Le Courrier de la Nature n°245
- Janvier-Février 2009

voir le n° précédent - voir le n° suivant

JPG - 903.1 ko
Sphaignes en forêt de montagne (Guadeloupe).
Photo : Elisabeth Lavocat.

Sommaire

Editorial
Courrier des lecteurs
Echos-Actualité :

- Hommage à Robert Guilbot (M. Echaubard)
- Mer : à chacun son Grenelle
- Oiseaux marins : une enquête nationale
- Loup : plus vraiment protégé
- Energies renouvelables : des algues comme carburant
- Forêts : Biodiversité, naturalité, biodiversité
- Ressource en eau : vers un accès pour tous et une gestion intégrée
- RNR : 210 hectares classés en Ile-de-France
- Baleines : un constat d’échec pour la CBI
- Natura 2000 une plaquette pour les sites d’Ile-de-France
- Mesures compensatoires : CDC Biodiversité investit dans la Crau
- Réunion : le retour de la roussette inquiète les agriculteurs
- Guyane : un nouveau plan contre l’orpaillage clandestin
- Nlle-Calédonie : vers une réelle réglementation environnementale
- Kenya : la faune déserte le Masaï Mara
- Lutte pour la conservation de la biodiversité au Bénin : sauver les tortues marines (J.-C. Dossa).


Vie de la SNPN :

- Assemblée générale 2009, 1ère partie
- Actions en bref


- Quelques aspects de la biodiversité chez les bryophytes à la Guadeloupe par Elisabeth Lavocat
- SOS Dosse, un patrimoine naturel en danger par Claude Sastre
- Le massif de Fontainebleau, montagne ou forêt par Philippe Bruneau de Miré


- La nature dans l’oeil de... la Société de photographie d’histoire naturelle


Agenda
Les rendez-vous nature de la SNPN
Bibliographie
Lexique


Editorial

Réserve de la Plaine des Maure : un nouveau défi

5.276 ha de la plaine des Maures ont été classés en réserve naturelle nationale le 23 juin 2009 (*). C’est un grand succès pour tous ceux qui luttent avec acharnement depuis des années pour préserver ce milieu exceptionnel.
Il y a plus de 20 ans que la Société nationale de protection de la nature s’est engagée dans ce combat aux côtés du Collectif de la Plaine des Maures. De par sa situation géographique, la Plaine des Maures attire les convoitises des promoteurs et depuis les années 1970 les projets d’aménagements se sont multipliés. L’abandon du projet de centre d’essais Michelin fut la première victoire des protecteurs de la nature. La création de la réserve en est une autre, tout comme l’arrêt de la Cour de Cassation du 1er juillet dernier qui, dans l’affaire des défrichements illégaux liés au projet de complexe golfique du Bois de Bouis (1.100 ha), condamne les sociétés d’aménagement du Bois de Bouis et des Cascades des Maures, donnant ainsi satisfaction à la SNPN (*).
Le dossier progresse incontestablement, même s’il reste bien des problèmes, notamment ceux posés par la décharge de Balançan et le tracé de la LGV PACA, problèmes sur lesquels nous reviendrons dans le prochain numéro du Courrier de la Nature.
Cet été, les incendies ont déjà détruit plus de 400 000 ha de végétation en Europe, principalement dans les pays méditerranéens, et je ne peux m’empêcher de penser au temps et à l’énergie qu’il a fallu pour aboutir au classement en réserve de la Plaine des Maures, alors qu’en quelques jours un incendie peut tout détruire… et que pour cela une simple allumette suffit.
Certes nous ne sommes pas en Grèce et les appétits de la promotion immobilière ne sont pas chez nous aussi pantagruéliques. Mais ils existent néanmoins ! Et les incendiaires ou autres pyromanes ne sont pas denrée rare ; ils sévissent depuis longtemps, comme en témoignent les instructions données par Napoléon 1er au préfet du Var à leur sujet. La création de la réserve de la Plaine des Maures est pour nous une très grande satisfaction ; elle ne doit cependant pas être vue comme un simple aboutissement heureux mais comme le départ d’une nouvelle et difficile mission : maintenir l’intégrité de la réserve.
Car protéger la nature, c’est comme bâtir une maison…
« Tu n’en finiras jamais et c’est ça qu’est important »**
M. Gallois

* Voir page 20 de ce numéro.
** Félix Leclerc

voir le n° précédent - voir le n° suivant

Portfolio : clic image
Sphaignes en forêt de montagne (Guadeloupe).
Photo : Elisabeth Lavocat.