Article au format texte pour impression
La valeur économique, sociale et culturelle des mares

La valeur économique des mares s’est modifiée au cours de l’Histoire.
Pendant longtemps, elles sont restées à l’écart de l’intérêt porté aux ressources en eau. Avec l’adduction d’eau à la campagne et aux exploitations agricoles, mais aussi par mesures d’hygiène, les mares ont perdu progressivement leurs fonctions d’origine, et leur rôle dans l’économie rurale a diminué considérablement.
Cependant, depuis une quinzaine d’années on assiste à un processus inverse. On s’aperçoit que l’eau devient une denrée précieuse et coûteuse ; le monde rural redécouvre les avantages des retenues d’eau de proximité ; on constate que les mares remplissent une multitude de fonctions aussi bien biologiques que sociales ; apparaît une demande croissante de restauration ou même de création de mares où la diversité saura rapidement s’épanouir.

L’importance économique des mares est très grande, comme l’illustrent les services écologiques qu’elles fournissent :
- Le rôle régulateur des eaux : dans la lutte contre l’érosion des sols, des inondations, des crues.
- Le rôle épurateur des eaux aussi bien à l’échelle d’une petite parcelle agricole qu’à celle des têtes des bassins versants.
- Situées à proximité des habitations, des exploitations agricoles ou d’axes routiers les mares accomplissent les fonctions d’abreuvoirs, d’ornements, de réservoirs d’eau contre les incendies, de bassins de retenue, etc.

Quel que soit leur emplacement, en zone urbaine ou rurale, les mares servent de point d’attache de nos sociétés « industrialisées » à la nature.
Faciles à créer et à entretenir, elles peuvent devenir de magnifiques supports pour l’enseignement et la recherche (mares pédagogiques) : les connaissances sur ces milieux et ses habitants peuvent être transmises de façon ludique et probante. Les mares sont des écosystèmes sur lesquels peuvent être expérimentées des théories scientifiques dans des domaines tels que la biologie de conservation, l’écologie ou la modélisation du changement climatique.

Dans un tout autre registre, socioculturel, les mares apparaissent comme un fil qui nous lie à notre histoire, nous révélant le mode de vie de nos ancêtres, leurs besoins et les différents usages dont les mares ont fait l’objet dans le passé. C’est notre patrimoine historique et culturel que nous devons protéger et conserver pour nos générations futures …