Article au format texte pour impression
Mare forestière
En Ile-de-France près de la moitié des mares se situent en zone boisée (forêt, bois, bosquets). De petite taille, elles sont entourées ou plus au moins fermées par les arbres et arbustes. L’ombrage est donc un élément qui conditionne le faciès de ces mares : une faible luminosité voire son absence réduira le développement de la flore sur les berges et de la végétation aquatique. Du fait de l’accumulation des feuilles des arbres et de divers débris végétaux ces mares sont souvent riches en matière organique avec une eutrophisation possible.
Malgré leur diversité spécifique limitée, elles ont un grand intérêt pour certaines espèces inféodées à ce type de milieu : amphibiens, salamandres.
La plupart des mares de forêt ne montrent pas (ou plus) de traces visibles de leur origine, cependant leur présence résulte le plus souvent d’actions humaines. Laissée à l’abandon, la mare de forêt peut se combler rapidement se laissant envahir par les arbustes (le plus souvente des saules) puis par des essences forestières.
Portfolio : clic image