Article au format texte pour impression
Mare de platières
Une platière est une dalle de grès (grès essentiellement stampien en Ile-de-France), imperméable et susceptible de retenir en surface l’eau sous forme de mares ou de flaques. Temporaires ou permanentes, elles ne recoivent que l’eau de pluie ou de ruissellement qui s’évapore plus au moins rapidement selon la température. L’eau faiblement minéralisée et pauvre en nitrates en fait un milieu oligotrophe. Ces caratéristiques, semblables à celles des milieux arides ou des régions arctiques, n’autorisent qu’une vie aquatique éphémère : des insectes à larves non protégées, des crustacés phyllopodes ou copépodes, des amphibiens.
La végétation est composée le plus souvent d’espèces annuelles (thérophytes) liées aux milieux temporairement inondés (espèces pionnières des sables humides). On notera la présence de Ranunculus nodiflorus et d’une dizaine d’espèces de sphaignes (dont Sphagnum magellanicum).
Les mares de platières se trouvent essentiellement dans le nord du Gâtinais essonnien et dans le massif de Fontainebleau et ses abords, depuis la vallée de la Juine à l’ouest jusqu’à la vallée du Loing à l’est.