Article au format texte pour impression
Le Courrier de la Nature n°257
- Novembre-Décembre 2010

voir le n° précédent - voir le n° suivant

JPG - 3.6 Mo
Photo Dominique Mansion / Trogne de charme avec un taillis aérien au sommet
commander ce N° ou s’abonner

Sommaire

Editorial
Echos-Actualité :

- Les réserves biologiques de Fontainebleau : une protection efficace ?
- Braconnage des éléphants au Tchad
- Un accord sur le bois tropical entre l’Union européenne et le Libéria
- Gestion des déchets en Guadeloupe
- La tuberculose bovine touche la faune sauvage
- Chasse au blaireau en France - Protection des tourbières en Isère
- Préservation des lépidoptères des zones humides
- Envol Vert : une association se bat contre la déforestation en Amérique latine et centrale
- Dans le Mercantour : un guide électronique pour les nonvoyants
- Sauvages de ma rue, un observatoire des plantes urbaines sauvages
- Vie sociale des mammifères fossiles
- Gaz de schiste : une proposition de loi modifiée



Vie de la SNPN


- Les trognes, un monde de biodiversité par Dominique Mansion

lire l’introduction...

- La dissémination des graines et la pollinisation des fleurs par les mammmifères et les oiseaux par Pierre Charles-Dominique

lire l’introduction...

- L’homme et la nature : cinquième épisode par Luc Strenna
ou comment l’homme occidental a pensé ses rapports à la nature...


La végétation des mares


La nature sous l’oeuil de ... la SPHN


Agenda
Les rendez-vous nature de la SNPN
Bibliographie
Lexique


Editorial

On manque d’eau !!!

La France, comme une grande partie de l’Europe, rencontre actuellement une sécheresse exceptionnellement précoce (plus précoce encore que celle de 1976) et il semble, d’après les prévisions météorologiques, que les choses ne soient pas prêtes de s’arranger avec l’arrivée de l’été.
Le pays a effectivement cumulé une pluviométrie d’hiver (celle qui recharge les nappes phréatiques) moyenne, voire déficitaire, et un printemps extrêmement chaud et sec (2,6 °C de plus que la moyenne 1971-2000 et seulement 45 % des pluies moyennes saisonnières).
En ce début de mois de juin, la diminution des niveaux des eaux superficielles et souterraines est alarmante (les chiffres révélés par les indicateurs sont ceux normalement rencontrés au mois de juillet) et 54 départements sont désormais concernés par des mesures restreignant certains usages de l’eau (arrêté préfectoral en vigueur au 27 mai 2011). Cette sécheresse a déjà des conséquences dramatiques pour tous les secteurs d’activité fortement consommateurs d’eau : agriculture, industrie (notamment nucléaire pour le refroidissement des réacteurs), gestion des forêts (risques d’incendies)… Mais c’est évidemment l’agriculture qui en est la première victime et en particulier les producteurs de fourrages et les cultures céréalières.
La ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui n’a pas hésité à parler de « situation de crise et de gestion de crise », a convoqué un « comité sécheresse » réunissant les différents usagers de l’eau (agriculteurs, industriels, EDF…), les élus ainsi que des experts sur les questions de l’eau et de la météo*.
S’il n’est pas encore question d’impôt sécheresse, des mesures concrètes ont d’ores et déjà été prises : mesures d’interdiction concernant l’arrosage des pelouses et espaces verts, le lavage des véhicules et des voiries ainsi que le remplissage des piscines ; restrictions des prélèvements d’eau dans les nappes souterraines ou les cours d’eau dans plus d’une trentaine de départements (sauf dérogations particulières)…
Le ministère de l’Environnement préconise « les réductions des fuites dans les réseaux d’eau potable, la poursuite des efforts entrepris en faveur de la récupération des eaux de pluie, et enfin l’amélioration de la gestion des prélèvements d’eau pour l’irrigation ».
Quant aux activités commerciales et industrielles, elles doivent limiter « au strict nécessaire » leur consommation d’eau.
Finalement, cette situation grave nous rappelle que l’eau est une ressource commune dont les différents usagers doivent avoir une gestion solidaire.
A.C.

*Ce comité réuni d’urgence à la mi-mai devrait se tenir régulièrement toutes les six semaines.

voir le n° précédent - voir le n° suivant

Portfolio : clic image
Photo Dominique Mansion / Trogne de charme avec un taillis aérien au sommet
commander ce N° ou s’abonner