Article au format texte pour impression
La SNPN en quelques dates


- 1854 (10 février) : fondation, sous le nom de Société impériale zoologique d’acclimatation (qui deviendra Société nationale d’acclimatation), par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, professeur au Muséum (pas encore national) d’histoire naturelle, titulaire de la chaire de zoologie des mammifères et des oiseaux ;

- 1855 (26 février) : elle est reconnue d’utilité publique ;

- 1901-1921 : sous la présidence d’Edmond Perrier, directeur du Muséum, la Société nationale d’acclimatation oriente résolument ses activités vers la protection de la nature et de ses ressources ;

- 1906 : elle inspire la création d’une Société des amis de l’éléphant, pour sauver celui-ci de l’extermination ;

- 1912 : sous son égide se constitue la Ligue française pour la protection des oiseaux et la réserve ornithologique des Sept-Iles, en Bretagne ;

- 1923 : elle co-organise le premier Congrès international de protection de la nature qui se tient à Paris ;

- 1927 : elle crée la réserve zoologique et botanique de Camargue sur des terrains appartenant à la Compagnie Allais, Froges et Camargue ;

- 1931 : création de la revue La Terre et la Vie, qui deviendra Revue d’écologie-La Terre et la Vie. qui publie des articles de recherche dans le domaine de l’écologie ;

- 1935 : création des réserves de Néouvieille et du Lauzanier (situées aujourd’hui respectivement au cœur du parc national des Pyrénées et de celui du Mercantour) ;

- 1948 : co-fondatrice de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN, aujourd’hui Alliance mondiale pour la nature), dont elle assure la première présidence ;

- 1960 : la SNA devient officiellement la Société nationale de protection de la nature (SNPN) ;

- 1967 : la réserve zoologique et botanique de Camargue reçoit le premier Diplôme décerné par le Conseil de l’Europe pour honorer les réalisations les plus prestigieuses dans le domaine de la conservation de la nature ;

- 1967 : création de la revue Le Courrier de la Nature destinée à un plus large public que Revue d’écologie-La Terre et la Vie.

- 1972 : les Salins du Midi cèdent à l’Etat français les terrains loués en Camargue à la SNPN.

- 1975 : arrêté de classement de la réserve nationale de Camargue (13 117 ha). La SNPN est confirmée dans son rôle de gestionnaire.

- 1977 : la réserve nationale de Camargue obtient le titre de réserve de la biosphère dans le cadre du programme MAB (Man and Biosphere) de l’UNESCO ;

- 1980 : décret de classement de la réserve du lac de Grand Lieu (2 700 ha), dont l’acte de donation conditionnelle du parfumeur Jean-Pierre Guerlain à l’Etat demande que la gestion en soit confiée à la Société nationale de protection de la nature ;

- 1993 : création de la revue Zones Humides Infos, publication du groupe d’experts sur les zones humides réuni par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable.