Réserve nationale de Camargue
Réserve naturelle du lac de Grand Lieu
Contacts et services
Article au format texte pour impression
Questions & réponses

A quoi sert une réserve naturelle ?

Territoires de dimensions très variables (de quelques hectares à plusieurs milliers d’hectares), les réserves naturelles font l’objet d’une réglementation spécifique portant soit sur la totalité du milieu naturel, soit plus spécifiquement sur une ou plusieurs de leurs composantes (faune, flore, sol, eaux, gisement de minéraux ou de fossiles).
Outre le fait de protéger la biodiversité, les réserves naturelles ont également un rôle culturel, et éducatif en sensibilisant le public à la protection de l’environnement.


Qui finance la réserve ?

La gestion des réserves naturelles est subventionnée principalement par le ministère de l’Ecologie et du développement durable, mais les collectivités territoriales (Régions, départements,...) participent également à leur financement.
A Grand-Lieu comme en Camargue, une partie de ce financement est assurée par le gestionnaire, la Société nationale de protection de la nature.


Peut-on visiter la réserve naturelle de Grand-Lieu ?

Le décret du 10 septembre 1980, portant création de la réserve naturelle du lac de Grand-Lieu précise que « la circulation des personnes et des véhicules, ainsi que la divagation des animaux domestiques, est interdite en tout temps sur l’ensemble de la réserve ».
Cette mesure a été mise en place selon la volonté du donateur des terrains afin de préserver la réserve de tout dérangement. La densité animale et notamment celle de l’avifaune est telle que toute circulation génère des dérangements.
Il est cependant possible d’observer le lac en différents endroits.
Voilà pourquoi de découvrir Grand Lieu à travers une visite virtuelle.


Qu’est ce que je risque si je ne respecte pas le règlement de la réserve ?

Les permanents de l’organisme gestionnaire sont assermentés et commissionnés. Ils peuvent relever les infractions qui ont lieu sur la réserve, et les sanctionner par des contraventions de troisième et de cinquième classe (de 1500 à 3000 €).


Où peut-on observer le lac ?

- Le clocher de Saint-Lumine-de-Coutais, aménagé en observatoire offre un magnifique panorama sur le lac.
- Il est également possible d’observer le lac à Pierre-Aiguë sur la commune de Saint-Aignan-Grand-Lieu.
- La Maison de la réserve, ouverte le mercredi et le samedi après-midi présente également une exposition sur le lac.
- Indépendamment du gestionnaire de la réserve, il existe un observatoire de la maison des pécheurs à Passay qui permet de découvrir la zone centrale du lac.
- La maison de Saint-Philbert de Grand-Lieu propose également une exposition sur le lac.
Voir "Points d’observation


Quels sont les heures d’ouverture de la maison de la réserve ?

La Maison de la réserve est ouverte le mercredi et le samedi après-midi (14-18h). Accueil de scolaire sur rendez-vous..


Quelle est la particularité de Grand-Lieu ?

Le lac de Grand-Lieu est le plus vieux et le plus grand lac naturel de plaine français. Sa superficie en hiver atteint les 6300 hectares, 4500 ha l’été.
Voir Pourquoi protéger Grand-Lieu ?


Quelles sont la faune et la flore caractéristiques de Grand-Lieu ?

- 360 espèces de vertébrés dont 26 poissons (Anguille LR), 12 amphibiens (Alyte accoucheur, Pédolyte ponctué), 10 reptiles, 138 oiseaux nicheurs ( Spatule blanche, Aigrette garzette, Héron pourpré, Bihoreau gris, Butor étoilé, Héron gardeboeufs, colonie de 1300 hérons cendrés, colonie de Grand cormoran, Busard des roseaux), 61 de passage et 101 hivernants ; 51 espèces de mammifères (Loutre d’Europe, Genette).
Voir article illustré sur la faune

- 550 espèces végétales dont 16 laîches, 5 fougères ; 1 espèce protégée au niveau national (Grande douve), nombreuses espèces remarquables (Lymnanthème faux Nénuphar, Châtaigne d’eau, Utriculaire mineure, Jonc fleuri, Inule britannique, Ményanthe Trèfle d’eau, Piment royal, Osmonde royale) ; 22 associations végétales.