Article au format texte pour impression
Programme communautaire zones humides

Sa participation au projet MAR dans les années 60 et son expérience dans la gestion des zones humides ont fait de la SNPN un acteur indissociable de leur protection. Ainsi, elle signa en 1991, le « Programme 1991-1994 de préservation des zones humides d’intérêt communautaire en France ». Ce programme (ACNAT puis LIFE) regroupait en un projet unique, plusieurs opérations de préservation de zones humides d’intérêt communautaire.

La SNPN fut chargée de la coordination administrative, financière et technique du projet. Treize sites étaient concernés : le Ried d’Alsace le long de l’Ill, les barthes inondables le long de l’Adour, les marais de Lavours dans la zone du Haut-Rhône, les marais de Bourgneuf, le marais de Séné dans le golfe du Morbihan, le marais de Guérande, les étangs du Languedoc, la petite Camargue gardoise, le marais de Brière, la Brenne, la Dombes, le Forez, et la retenue d’eau du lac de Puydarrieux.

Les types d’actions réalisées par les différents maître d’ouvrage furent les suivants : des mesures préparatoires (inventaires scientifiques, études à caractère agronomique, élaboration de plans de gestion destinés à mieux cadrer les projets) ; des mesures d’acquisition foncière (lorsque la négociation était déjà engagée) ; des travaux d’aménagement ponctuels pour améliorer la qualité écologique du site ; des mesures de gestion contractuelles (convention avec les propriétaires : maintenir les pratiques traditionnelles d’exploitation ; inciter à conserver en l’état ; pratiquer des interventions légères favorables à la nidification de certaines espèces) et des mesures de sensibilisation.

Portfolio : clic image