Réserve nationale de Camargue
Réserve naturelle du lac de Grand Lieu
Contacts et services
Article au format texte pour impression
Mammifères
- .

Les mammifères n’ont fait l’objet que de peu de travaux sur le lac et il est difficile, à l’état actuel des connaissances, d’en dresser un portrait fidèle.
Après la première description des espèces menée dans les années 1970, des études spécifiques ont été réalisées sur certains groupes tels que les micro-mammifères et les chiroptères.
La liste ci-dessous présente les espèces pour lesquelles il existe au moins une mention certifiée (dates, lieux, description...) pour le périmètre étudié :

Hérisson d’Europe Erinaceus europaeus
Taupe d’Europe Talpa europaea
Musaraigne couronnée Sorex Coronatus
Musaraigne pygmée Sorex minutus
Crossope aquatique Neomys fodiens
Crocidure musette Crocidura russula
Grand Rhinolophe Rhinolophus ferrumequinum
Grand Murin Myotis myotis
Murin de Daubenton Myotis daubentoni
Murin à moustaches Myotis mystacinus
Murin de Natterer Myotis nattereri
Sérotine commune Eptesicus serotinus
Noctule commune Nyctalus noctula
Barbastelle d’Europe Barbastella barbastellus
Pipistrelle commune Pipistrellus pipistrellus
Pipistrelle de Kuhl Pipistrellus kuhli
Oreillard roux Plecotus auritus
Oreillard gris Plecotus austriacus
Renard roux Vulpes vulpes
Loutre d’Europe Lutra lutra
Blaireau européen Meles meles
Fouine Martes foina
Belette Mustela nivalis
Hermine Mustela herminea
Putois d’Europe Mustela putorius
Genette Genetta genetta
Ecureuil roux Sciurus vulgaris
Ragondin Myocastor coypus allochtone
Campagnol roussâtre Clethrionomys glareolus
Campagnol amphibie Arvicola sapidus
Campagnol des champs Microtus arvalis
Campagnol agreste Microtus agrestis
Rat musqué Ondatra zybethicus allochtone
Rat des moissons Micromys minutus
Mulot sylvestre Apodemus sylvaticus
Rat surmulot Ratus norvegicus
Souris domestique Mus musculus
Lapin de garenne Oryctolagus cuniculus
Sanglier Sus scrofa
Chevreuil Capreolus capreolus

Parmi ces 40 espèces observées sur le territoire de la réserve, la loutre d’Europe et les chiroptères représentent sans aucun doute une valeur patrimoniale importante.

Les mustélidés sont tous notés plus ou moins régulièrement, mais de façon aléatoire, y compris la loutre d’Europe (Lutra lutra). Celle-ci est bien présente sur la réserve naturelle et l’ensemble de zone d’inondation, comme en témoignent quelques contacts visuels annuels et les nombreuses épreintes, mais reste néanmoins difficilement quantifiable.
L’évolution des densités d’espèces peu fréquentes telles que le blaireau d’Europe (Meles meles), l’hermine (Mustela herminea) et la genette (Genetta genetta) est de même totalement inconnues.

Dans la réserve sont observées également trois espèces allochtones envahissantes : le ragondin (Myocastor coypus), le rat musqué (Ondatra zybethicus) et le vison d’Amérique (Mustela vison).

Plus d’informations sur les espèces envahissantes dans la rubrique "Menaces".