Réserve nationale de Camargue
Réserve naturelle du lac de Grand Lieu
Contacts et services
Article au format texte pour impression
Végétation des eaux libres
JPG - 11.5 ko
Zone centrale du lac. Photo : Sebastien Reeber/SNPN

Le centre du lac (appelé également le Large) est formé par un plan d’eau étendu sur près de 800 hectares qui s’agrandit peu à peu avec le recul des macrophytes.
Les fonds étaient autrefois colonisés d’herbiers immergés (Myriophylles, Potamots, Characées, Najas…) qui ont quasiment disparu en raison de la turbidité des eaux liée aux apports excessifs en nutriments du bassin versant. Seuls restent présents aujourd’hui les Potamots graminés (Potamogeton gramineus) et nageants (P. natans), accompagnés parfois de Potamots luisants (P.lucens), ainsi que quelques stations de pleine eau de Scirpes lacustres (Scirpus lacustris) et de Phragmites (Phragmites australis) sur les parties sableuses. Cette partie du lac, appelée « le Large » est profonde d’environ un mètre en moyenne en période d’étiage, avec des points atteignant un mètre et demi. En hiver, la profondeur atteint régulièrement deux à trois mètres en fonction des niveaux d’eau du lac.

Portfolio : clic image
Zone centrale du lac. Photo : Sebastien Reeber/SNPN
Groupements de grands potamots. Photo S.Reeber / SNPN
De belles stations de grands potamots sont distribuées sur le centre du lac en eaux libres. L’espèce dominante est Potamogeton gramineus, accompagné plus localement de P. natans et P. lucens.