Article au format texte pour impression
Le Courrier de la Nature n°281
- Mars - Avril 2014

voir le n° précédent - voir le n° suivant

JPG - 83.2 ko
Photo Isabelle Poitou/Association Terre-Mer, Fotolia
commander ce N° ou s’abonner

Sommaire

Editorial
Courrier des lecteurs
Echos-Actualité :

- Une souscription pour le circaète Jean-Le-Blanc
- Le canal Centre-Crau envahi de plastiques
- Le projet Od’Spot en Indre-et-Loire
- Une enquête sur les bivalves et les écrevisses en Auvergne
- Des centrales à biomasse contestées
- Un outil de suivi de l’Etat des zones humides en Rhône-Méditerranée
- Pêche : vers une meilleure gestion des stocks
- Nouvelle menace pour les vautours
- La zone humide du Testet menacée par un projet de barrage


Vie de la SNPN

- Inventaire des mares d’Île-de-France
- Les actualités des réserves
- Les rendez-vous nature de la SNPN


- Les déchets en milieu marin par François Galgani (IFREMER)

lire l’introduction...

- Pourquoi les oiseaux des champs disparaissent-ils ? par Christian Pacteau (LPO).

lire l’introduction...

- La Société d’acclimatation (1854-1939). Une origine du courant naturaliste de protection de la nature en France. 10ème partie par Rémi Luglia (Agrégé et docteur en histoire)


La nature sous la plume de... Jonathan Franzen
La nature dans l’œuvre de... Bastien Guillan, Guillaume Zwaan et Lucien Mottet


Bibliographie
A voir, à découvrir


Editorial


Rien ne se perd, tout se transforme...
Malgré une nouvelle mise en page de votre revue joyeuse et pleine de vie, il sera difficile de conserver un tel optimisme au fil des pages…
Le constat est encore une fois amer et pourtant, quasi résignés pour la plupart, nous continuons sur ce même chemin c’est-à-dire l’appauvrissement progressif de nos ressources et la perte des multiples éléments de la nature qui la rendent si exceptionnelle. Et ce malgré les nombreux messages remplis de bonne volonté, d’espoir, d’intelligence qui sont clamés : « Concilier l’Homme et la nature… ». Quel dommage qu’il ne s’agisse que d’un message !
Nous constaterons dans ce numéro à quel point nos milieux naturels et semi naturels se dégradent, se banalisent et deviennent de moins en moins accueillants pour de nombreuses espèces. Ainsi de nos milieux agricoles pour les oiseaux. Dans le bilan tiré de l’analyse de vingt ans de données du programme, STOC (Suivi temporel des oiseaux communs) les chiffres parlent d’eux- mêmes : dégringolade des effectifs des espèces spécialistes au bénéfice des plus généralistes du fait, notamment, de la modification et de l’homogénéisation des paysages dues à l’agriculture intensive de ces dernières décennies.
Mais dans ce numéro, l’inquiétude porte davantage encore sur l’état des mers et des océans. La sonnette d’alarme est tirée ! Les scientifiques, présents lors de l’audition parlementaire sur la nouvelle politique commune de la pêche insistent lourdement sur l’importance d’une meilleure gestion des ressources halieutiques pour maintenir l’activité de pêche et préserver les populations de poissons qui aujourd’hui ne peuvent plus se reconstituer. Sans parler du désastre écologique engendré par le chalutage profond sur les écosystèmes marins. L’association Bloom est décidée à se battre pour cette cause et nous la soutenons grandement. Nous vous invitons à ce propos à signer la pétition présentée page 13.
Moins d’oiseaux dans le ciel et bientôt plus de poissons dans les mers donc… Et en échange ? Un « septième continent » de plastiques et d’ordures ! Rien ne se perd tout se transforme affirme le titre de ce billet d’humeur…
Des milliers de tonnes de déchets dans les océans … Quoi de plus honteux et de plus représentatif d’actes irresponsables ? Ceux-là nous n’avons pas pu les cacher ou les enterrer…

Elodie Seguin

voir le n° précédent - voir le n° suivant

Portfolio : clic image
Photo Isabelle Poitou/Association Terre-Mer, Fotolia
commander ce N° ou s’abonner