Article au format texte pour impression
Actualités des zones humides
- 15 janvier 2015

Mares

Alors qu’une nouvelle saison s’amorce, revenons pour quelques lignes sur le bilan de l’année 2014. Ces douze derniers mois, 78 observateurs ont rejoint le réseau des participants à l’inventaire des mares d’Ile-de-France et ont contribué à alimenter la plateforme internet Si les mares m’étaient comptées, avec près de 1300 données saisies en 2014.
Toujours dans le cadre de cet inventaire des mares, cinq nouvelles fiches "Odonates" ont été rédigées, destinées à faciliter l’identification - par les non-spécialistes - des espèces présentes en Ile-de-France. Cela porte à 29 le nombre de fiches odonates téléchargeables sur le site internet de la SNPN. Ces fiches ont été présentées le 11 décembre lors de la réunion du Comité de pilotage de la déclinaison régionale du Plan national d’actions Odonates, dans lequel la SNPN s’investit largement.
Dans le courant de 2015, la SNPN supervisera les travaux de restauration de deux mares sur la commune d’Adainville (78) en partenariat avec des étudiants de BTS Gestion et protection de la nature du Centre horticole d’enseignement et de promotion du Tremblay-sur-Mauldre.
Suivez toute l’actualité de l’inventaire des mares d’Ile-de-France, grâce à notre Lettre d’Infos dédiée.

Sonneur à ventre jaune

Les prospections se sont poursuivies en 2014 pour déterminer la répartition et l’abondance de cette espèce. En dépit des recherches menées dans le département du Val d’Oise et dans quatre secteurs de la Seine-et-Marne, le sonneur a ventre jaune n’a été retrouvé cette année encore qu’en vallée du Petit Morin (77). 57 individus ont été observés sur quatre communes de la vallée, ce qui porte à 103 le nombre d’individus différents identifiés dans ce secteur en deux ans, faisant de cette population de la vallée du Petit Morin l’une des deux plus grandes d’Ile-de-France. Parallèlement des actions de sensibilisation à la présence de l’espèce et de conservation ont été menées auprès des propriétaires, gestionnaires et élus locaux, afin de mieux assurer sa préservation. Un programme qui se poursuit en 2015. en savoir plus

Journée mondiale des zones humides

Depuis 2011, la Société nationale de protection de la nature a été désignée représentant non gouvernemental de la politique de communication de la convention de Ramsar sur les zones humides en France. Cette année encore, notre association co-organise donc au niveau national la Journée mondiale des zones humides (établissement de partenariats, réalisation d’un dossier de presse, mobilisation des réseaux nationaux…), avec notamment l’organisation d’une journée de lancement en Camargue le 2 février, à laquelle la présence de la ministre de l’écologie est attendue…
En Ile-de-France, qui souffre d’un déficit d’animations autour de cette journée (à l’exception du département de la Seine-et-Marne pour lequel l’association Seine-et-Marne environnement en assure avec succès la promotion), c’est la Région Ile-de-France qui nous en a confié la promotion, pour une plus grande mobilisation. Il s’agit pour l’édition 2015 d’inciter notre réseau régional à s’inscrire dans cette démarche, mais surtout d’initier une dynamique d’émulation de l’ensemble des structures franciliennes pour les années à venir.
Outre cette animation globale, la SNPN organisera ou participera elle-même à diverses manifestations, en Ile-de-France, en Camargue et à Grand Lieu (voir la rubrique Agenda).

Groupe national Milieux humides

La SNPN participe à ce nouveau groupe de réflexion, en co-animant notamment le groupe de travail sur la communication dont une des préoccupations actuelles est la préparation de l’action française lors de la prochaine Conférence des Parties de la convention de Ramsar qui se tiendra en Uruguay en juin prochain.