Article au format texte pour impression
Les bouquetins du Bargy à nouveau en ligne de mire
- Communiqué de presse du 24 septembre 2015

En version PDF à télécharger ici

A l’automne 2013 quelque 200 bouquetins du massif du Bargy (Haute-Savoie), sont abattus et détruits sur ordre du Préfet. Une réponse à la contamination d’un troupeau bovin par la brucellose, maladie ayant également affecté deux personnes via la consommation de reblochon au lait cru quelques mois plus tôt.
Le bouquetin est pourtant une espèce protégée, l’effectif de la population du Bargy n’est pas bien connu et seule une partie des animaux est contaminée. Sans compter que la méthode a peu de chance d’assainir le massif.
Qu’à cela ne tienne ! Deux ans après, le Préfet décide une opération similaire, malgré l’avis défavorable du CNPN (Conseil national de protection de la nature) du 15 septembre 2015 et les diverses recommandations de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).
La décision est d’autant moins justifiée que les études conduites par l’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) et l’ANSES ont montré qu’un abattage brutal, tel qu’il a déjà été pratiqué, a eu pour conséquences d’une part d’éliminer toute possibilité de comprendre l’origine du phénomène et d’autre part d’augmenter la prévalence de la maladie parmi les survivants, avec une plus large diffusion de la bactérie au sein des diverses classes d’âge (1). De surcroît, le risque de voir des animaux infectés changer de massif est réel.
Toujours selon l’avis des experts, la situation ne présente aucun caractère d’urgence et le risque sanitaire pour l’élevage et pour la santé publique est très faible.
Alors que de nombreuses autres solutions sont mises en avant, la décision prise est pour le moins décevante, probablement pas de nature à régler le problème.
Au pays du fromage, certains vont finir par avoir un goût amer !

1 – « L’épidémie de brucellose chez les bouquetins du Bargy (74) : l’abattage total peut-il être évité ? » par Jean-Marie Gourreau et Dominique Gauthier, Le Courrier de la Nature, n° 280 janvier-février 2014 ;
« Brucellose des bouquetins. Note à Madame le Ministre de l’Ecologie » par Jean-Marie Gourreau, Le Courrier de la Nature, n°286 novembre-décembre 2014

Contact :
SNPN, 9 rue Cels, 75014 Paris, tél. 01 43 20 15 39
www.snpn.com – snpn@wanadoo.fr

Documents : clic icone
Les bouquetins du Bargy à nouveau en ligne de mire. CP 150924
type : PDF
taille : 85.9 ko
Télécharger la dernière version d'Adobe Reader