Article au format texte pour impression
Une conférence sur les libellules à Grand-Lieu
Pour faire suite à la sortie du numéro spécial Libellules du Courrier de la Nature, la SNPN organisait le 4 juin dernier à la Maison du lac de Grand-Lieu une conférence sur les libellules suivie d’une sortie de terrain sur une mare voisine.

Une grosse vingtaine de participants ont répondu présents à notre invitation, pour beaucoup des personnes ne connaissant pas la SNPN ni le Courrier de la Nature et qui ont eu l’information via internet et les réseaux sociaux. Ils ont ainsi eu l’occasion d’en savoir un peu plus sur les odonates, à travers les très riches interventions de François Meurgey, du Muséum d’histoire naturelle de Nantes, et de Mathieu Lagarde du GRETIA (Groupe d’étude des invertébrés armoricains). Le premier nous a fait une présentation à la fois générale et détaillée de ce groupe d’insectes : répartition, biologie, écologie, morphologie… Quand le deuxième s’est attaché à la richesse de la diversité régionale, les Pays de la Loire abritant 64 espèces de libellules et demoiselles, soit 72 % de l’odonatofaune métropolitaine.
Tous deux ont rétabli la vérité sur le caractère prétendument bio-indicateur de ces insectes, dont les exigences écologiques se limitent pour la plupart à la présence d’eau et de ressources trophiques. Ce sont en effet généralement des espèces relativement peu spécialisées, assez tolérantes et d’une grande plasticité écologique, qui fait que leur déclin - bien réel néanmoins - est moins conséquent que chez d’autres groupes comme les amphibiens et les reptiles ou les bourdons. Les intervenants ont insisté également sur l’importance de conserver non seulement les milieux humides, mais également les milieux terrestres, pour la préservation des odonates qui partagent leur cycle de vie entre ces deux types de milieux.
Démonstration en a été faite sur le terrain où les participants ont pu observer nombre de libellules (grâce à une météo favorable) tant sur la mare et le ruisseau, que dans la prairie adjacente !
Merci à la Maison du Lac pour son accueil et aux conférenciers et animateurs de la sortie qui ont fait le succès de cette journée !

Anne Lombardi