Article au format texte pour impression
La Réserve Naturelle Nationale de la Plaine des Maures

En géstation depuis plus de 20 ans, la réserve naturelle nationale de la Plaine des Maures (Var) a vu le jour le 23 juin 2009. La région PACA, qui présente la plus grande diversité d’espèces de France continentale, compte très peu de réserves nationales. Celle de la Plaine des Maures est la première pour le département du Var, elle détient aussi le record de France métropolitaine des milieux et espèces figurant sur les listes de protection au niveau régional ou national.

L’action de la SNPN

La réserve en dates

L’action de la SNPN

Les actions menées par la SNPN au sein du Collectif pour la Plaine des Maures sont multiples. En plus de son soutien apporté aux organisations nationales engagées dans la protection de cette zone au sein du Conseil national de protection de la nature (CNPN), dont elle est membre de droit, et en plus de ses interventions en justice, la SNPN a participé activement à l’élaboration du projet de réserve naturelle nationale (RNN). C’est notamment par sa voix que ce projet a trouvé une large résonance auprès des instances de la Convention de Berne.
La lenteur de la mise en place de la réserve naturelle ainsi que le manque de volonté de l’Etat français ont été souvent évoqués lors des sessions du Comité permanent de la convention. Un accent particulier a été mis sur l’insuffisance du périmètre de la réserve pour la protection des habitats de la tortue d’Hermann : pas plus de 50 % des noyaux de population les plus riches sont inclus dans ce dispositif et de nombreuses populations isolées restent sans protection (en particulier le secteur du golf de Bouis et la commune de Gonfaron). Pour être vraiment efficace la réserve aurait dû être polynucléaire tout en maintenant la connexion entre les différents noyaux de population. L’action de la SNPN auprès de la Convention de Berne a été appuyée par de multiples démarches auprès du ministère chargé de la protection de l’environnement et de ses services régionaux (DIREN) et auprès du CNPN.

La réserve en dates : les principales étapes de la mise en place

1991 - L’idée de la création d’une réserve naturelle dans la Plaine des Maures est formulée par le Comité permanent de la Convention de Berne sous forme d’une recommandation (n°26) : « le Comité permanent de la Convention (...) recommande que le gouvernement de la France : protège, en faisant une réserve naturelle, l’habitat de Testudo hermanni hermanni dans le massif et la plaine des Maures, qui serait ainsi définitivement préservé des dangers liés à des opérations d’aménagements »
1997 – La mise en place du projet d’intérêt général (PIG) permet le lancement du projet de réserve sur 4041 ha. Le PIG couvre une surface totale de 18000 ha et concerne 7 communes ; la conservation des écosystèmes peut ainsi être rapidement prise en compte dans les plans d’occupation des sols (POS), en attendant des mesures de protection pérennes.
2001 – Création du Comité de pilotage commun à Natura 2000, à la ZPS, à la réserve naturelle, aux sites loi 1930 et à l’arrêté de biotope. L’Office national des forêts (ONF) est désigné comme opérateur local chargé de la conduite de l’ensemble des travaux : groupes de travail, compléments d’inventaires, constitution des documents, etc.
2001 – Le projet de réserve naturelle de la plaine des Maures est présenté au Conseil national de protection de la nature (CNPN) qui se prononce « unanimement favorable » et nomme M. Gilles Benest rapporteur scientifique du dossier.
2003 – L’enquête publique sur le projet de décret de classement de la réserve est reportée pour ne pas compliquer la mise en place de Natura 2000. Pour l’ONF la démarche de Natura 2000, basée sur la concertation et le volontariat semble en effet peu conciliable avec l’approche réglementaire d’une réserve naturelle.
2005 - Le dossier du projet de réserve est confié à la DIREN PACA (intégrée à la DRIRE) qui engage l’année suivante, avec le cabinet Biotope, l’élaboration du règlement et du périmètre de la future réserve. Ces travaux permettront, entre autres, une révision à la hausse du périmètre de la réserve, passant de 4041 ha à 5219 ha et incluant désormais le bois de Balançan à l’ouest, certains secteurs de la commune de Vidauban au nord et des territoires au sud, adossant ainsi la réserve au massif des Maures.
2006 – L’intervention de la SNPN porte sur la révision du périmètre de la réserve pour y inclure les terrains partiellement aménagés du golf de Bouis. Les infrastructures illicites réalisées dans le cadre du projet du golf à Bouis ne pouvant plus être supprimées, il était pertinent de profiter de la mise en place de la réserve pour essayer d’offrir à l’ensemble du site une protection durable.
26 février au 20 mars 2007 – Dans les cinq communes concernées, le projet de création de la réserve est soumis à l’enquête publique préalable à la signature du décret de classement. La commission d’enquête donne un avis favorable assorti de réserves et de recommandations. La SNPN a adressé à ses adhérents et sympathisants des documents présentant de façon succincte le projet de réserve et leur demandant d’intervenir dans le cadre de l’enquête.
Juin 2009 - La réserve naturelle nationale de la Plaine des Maures (Var) est créée par le décret 2009-754 du 23 juin 2009 (publié au Journal officiel du 24 juin 2009). Sa superficie totale est de 5 276 ha se répartissant sur les communes de La Garde-Freinet, du Cannet-des-Maures, du Luc-en-Provence, des Mayons et de Vidauban (voir le document PDF en bas de page). Elle ne comprend pas le Bois de Bouis.
5 octobre au 6 novembre 2009 – La DREAL PACA lance un appel à manifestation d’intérêt pour la gestion de la RNN de la Plaine des Maures. Trois structures se manifestent : le Conservatoire Etudes des écosystèmes de Provence (CEEP), la Communauté de communes « Cœur du Var » et l’ONF. La SNPN envisage de poser sa candidature mais ne peut le faire dans les délais impartis.
2010Le comité consultatif de la réserve est institué par un arrêté du préfet du Var du 3 février 2010, modifié le 31 mai 2010 et le 30 juillet 2010. La SNPN, en la personne de son président ou de son représentant, est membre de ce comité.
10 au 24 septembre 2010 – Nouvel appel à manifestation d’intérêt pour la gestion de la réserve. Le Conseil général du Var se porte candidat. Compte tenu du contexte local, la SNPN s’abstient finalement et soutient la candidature du CEEP.
26 octobre 2010 – Le Comité consultatif émet un avis favorable à la désignation du Conseil Général du Var comme gestionnaire de la réserve.
26 novembre 2010 - Le Conseil d’Etat rejette le recours déposé contre la création de la Réserve Naturelle de la Plaine des Maures, par la Mairie du Cannet des Maures, le Groupe Pizzorno Environnement et le Syndicat des Vins Côtes de Provence. L’existence de réserve naturelle est désormais inattaquable.

Retour au début

Documents : clic icone
Décret de la création RNN Plaine des Maures
type : PDF
taille : 120.6 ko
Télécharger la dernière version d'Adobe Reader