Réserve nationale de Camargue
Réserve naturelle du lac de Grand Lieu
Contacts et services
Article au format texte pour impression
Protection du milieu
La prévention du botulisme et la limitation des espèces envahissantes telles que les jussies, les ragondins ou les écrevisses de Louisiane sont primordiales pour la préservation des milieux.
Portfolio : clic image
La surveillance et la prévention du botulisme se fait grâce à un hydroglisseur qui permet de se déplacer sur les zones peu profondes. Il permet aussi de ramasser d’éventuels cadavres d’oiseaux et de freiner ainsi la chaîne de contamination.
Tous les ans depuis 2002, le gestionnaire de la réserve mobilise une partie de son personnel et la quasi-totalité de ses moyens matériels pour contrarier l’expansion de cette plante envahissante.
Des actions de limitation des effectifs de ragondins, qui s’opèrent par le piégeage et le tir.
L’entretien du milieu, ici le draguage de douves dans les roselières du lac par pompage des sédiments au canon à vase, est nécessaire pour maintenir le réseau hydrographique dans un état fonctionnel.
Il facilite également la reproduction de nombreuses espèces d’oiseaux qui nichent dans la roselière comme les canards ou les foulques macroules, il permet une meilleure circulation des poissons au travers de la roselière, et il conforte les exportations naturelles de sédiments.