Typologie des mares

Compte tenu d’un grand nombre de mares (600 000 sur le territoire métropolitain) et de leur diversité il a été décidé de les classer en fonction de leur environnement proche, autrement dit selon les types de milieux où elles se situent.
Nous nous sommes donc intéressés aux mares typiques d’Ile-de-France et facilement identifiables.

Qu’est-ce qu’une mare ?

La définition d’une mare retenue dans le cadre du Programme National de Recherche sur les Zones Humides et aujourd’hui la plus couramment utilisée est la suivante :

"la mare est une étendue d’eau à renouvellement généralement limité, de taille variable pouvant atteindre un maximum de 5000 m2. Sa faible profondeur, qui peut atteindre environ deux mètres, permet à toutes les couches d’eau d’être sous l’action du rayonnement solaire et aux plantes de s’enraciner sur tout le fond. De formation naturelle ou anthropique, elle se trouve dans des dépressions imperméables, en contextes rural, périurbain voire urbain. Alimentée par les eaux pluviales et parfois phréatiques, elle peut être associée à un système de fossés qui y pénètrent et en ressortent ; elle exerce alors un rôle tampon au ruissellement. Elle peut être sensible aux variations météorologiques et climatiques, et ainsi être temporaire. La mare constitue un écosystème au fonctionnement complexe, ouvert sur les écosystèmes voisins, qui présente à la fois une forte variabilité biologique et hydrologique interannuelle. Elle possède un fort potentiel biologique et une forte productivité potentielle".

Il est important de noter que chaque mare est unique dans son genre : la diversité des espèces présentes dépendra donc de l’âge et de la taille d’une mare, de sa structure géomorphologique et de nombreux autres facteurs qui régissent le fonctionnement de cet écosystème.

Mare ou étang ?

Faire la distinction entre une grande mare et un petit étang peut parfois s’avérer difficile.
La superficie n’est pas un réel critère de distinction entre une mare et un étang bien qu’en général ce dernier soit de plus grande superficie : alors qu’une mare peut se limiter à quelques mètres carrés, l’étang est rarement inférieur à 1000 m².
Dans la plupart des cas la vocation première de l’étang est piscicole et se différencie de la mare par son caractère vidangeable.

Nous vous présentons dans les rubriques Faune et Flore des espèces communes, des espèces protégées mais aussi quelques perles rares des mares de notre région...

Vous pouvez lire dans "Typologie des mares"

• Le(s) article(s) suivant(s)
· Mare abreuvoir
· Mare d’habitation
· Mare de carrière
· Mare de culture
· Mare de platières
· Mare de prairie
· Mare de route
· Mare forestière
· Mare ornementale
· Mouillères