Flore

Situé sur une zone de transition entre deux milieux naturels, terrestre et aquatique, l’écosystème mare offre un gradient écologique propice à l’installation d’une flore très diversifiée. Les mares sont susceptibles d’héberger plus d’une centaine d’espèces de plantes adaptées ou non à la vie aquatique.
Leur étude morphologique montre que leurs ancêtres se trouvent parmi les végétaux terrestres : le passage à l’eau s’est accompagné, au cours de l’évolution, de multiples transformations ce qui nous permet aujourd’hui de nous réjouir d’une grande richesse floristique des zones humides en général et des mares en particulier.

Le rôle de la végétation


Les plantes sont un élément sine qua non de l’équilibre entre toutes formes de vie présentes dans l’écosystème mare :

- La flore se situe à la base de la chaîne trophique, c’est « le producteur » : le phytoplancton (algues microscopiques, diatomées, etc.) est indispensable au développement, dans certaines phases, de la vie animale.

- Les macrophytes (plantes supérieures aquatiques) en plus de leur rôle trophique, offre une multitude de micro-habitats : elles tiennent lieu de refuge ou de support pour la reproduction de la faune aquatique.

- En transformant le gaz carbonique en matière organique, les algues riches en chlorophylle et les plantes aquatiques libèrent de l’oxygène nécessaire à la respiration des animaux et des bactéries aérobies.

- Les végétaux jouent le rôle épurateur de l’eau : certaines plantes ont la capacité de capter et dégrader la matière polluante (le cas des mares subissant l’apport d’effluents).

- Les plantes, en formant un écran, régulent les grands écarts de température de l’eau, en particulier dans les mares de faible profondeur.

Dans cette rubrique nous expliquerons comment les végétaux se repartissent dans une mare et quelles sont leurs principales caractéristiques : les hydrophytes, les hélophytes, les groupements végétaux, sans oublier les espèces invasives… typiques d’Ile-de-France et facilement identifiables.


Où s’informer ?


- Guide des groupements végétaux de la région parisienne, Bournérias M., Arnal G., Bock C. 2001, Editions Belin – 639p.
- Guide des végétations des zones humides de la Région Nord-Pas de Calais, Catteau E., Duhamel F. et al. 2009, Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul – 632 p.
- Flore et cartographie des carex de France, Duhamel G., 2004, 3ème édition mise à jour, éditions Boubée. Jauzein P., Nawrot O. 2011.
- Flore d’Ile-de-France, Editions Quae - 972 p.
- Nouvelle Flore de la Belgique, du G-D. de Luxembourg, du Nord de la France et des régions voisines, Lambinon J. et al. 2004, 5ème édition, Edition du Jardin botanique national de Belgique.
- Plantes aquatiques de Camargue et de Crau, Mouronval J.B, Baudoin S. 2010, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, Paris – 120 p.
- Plantes invasives en France, Muller S. (coord.) 2004, Muséum national d’Histoire naturelle, Paris – 168p.
- Site Internet du Conservatoire botanique national du Bassin parisien : www.cbnbp.mnhn.fr

Vous pouvez lire dans "Flore"

• Le(s) article(s) suivant(s)
· Fiches de terrain
· La répartition des végétaux dans la mare