Rôle de la réserve
.
Territoires de dimensions très variables (de quelques hectares à plusieurs milliers d’hectares), les réserves naturelles font l’objet d’une réglementation spécifique portant soit sur la totalité du milieu naturel, soit plus spécifiquement sur une ou plusieurs de leurs composantes (faune, flore, sol, eaux, gisement de minéraux ou de fossiles). Outre le fait de protéger la biodiversité, les réserves naturelles ont un rôle culturel, et éducatif en sensibilisant le public à la protection de l’environnement.
Depuis plus de 150 ans, différents naturalistes se sont intéressés au Lac de Grand-Lieu, multipliant les inventaires de faune et de flore, et valorisant une richesse biologique hors du commun.
La prise en compte d’intérêts conservatoires est bien plus récente, puisque le lac de Grand-Lieu était encore destiné à la mise en culture horticole il y a quelques décennies. La réorientation de la vocation du lac vers des intérêts cynégétiques a ensuite amorcé un processus différent. Celui-ci visait pour la première fois sa conservation et s’est concrétisé par la création en 1980 de la Réserve Naturelle du Lac de Grand-Lieu.